BLOG

Une heure de sport par semaine permettrait d’éviter la dépression

 

 

 

 

 

Le fait de pratiquer une activité physique régulière permettrait de prévenir les risques de dépression. Une heure seulement par semaine suffirait à préserver notre santé mentale.

 

 

 

 

 

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 300 millions de personnes souffriraient de dépression à travers le monde. Pourtant, il serait possible de prévenir cette maladie grâce à la pratique régulière d’une activité physique.

 

 

 

 

Le sport a un effet bénéfique sur la santé mentale

Une heure de sport par semaine, quelle que soit son intensité, suffirait à éviter la dépression. C’est ce qu’a démontré une étude menée par des chercheurs australiens, publiée dans la revue scientifique American Journal of Psychiatry. Pratiquer une activité physique, même en petite quantité, préserverait notre santé mentale.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 33.908 personnes en Norvège pendant 11 ans, entre 1984 et 1997. Ils ont analysé l’influence que pouvaient avoir différents facteurs sur les risques d’anxiété et de dépression (socio-économiques, démographiques, l’indice de masse corporelle, les maladies physique, le soutien des proches, la consommation d’alcool et/ou de drogue). Les résultats ont montré que les personnes ne pratiquant aucun sport présentent 44% plus de risques de souffrir de dépression que celles faisant une à deux heures d’exercice par semaine. De plus, 12% des cas de dépressions auraient pu être évité si les sujets avaient consacré simplement une heure par semaine à une activité physique. Les bienfaits sont d’ailleurs observés dès la première heure d’exercice, quelle que soit son intensité. Cependant, aucun effet bénéfique n’a été observé au niveau de l’anxiété.

 « Comme les modes de vie sédentaires deviennent la norme dans le monde entier et que les taux de dépression augmentent, ces résultats sont particulièrement pertinents car ils soulignent que même de petits changements de mode de vie peuvent avoir des effets bénéfiques significatifs sur la santé mentale », explique le professeur Samuel Harvey, auteur principal de ces travaux.

Please reload

retour en haut

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

​©2016 Bloom Pilates

identité visuelle & web design Laura Marqueyssat