BLOG

Ostéoporose: plus de sport avant la puberté pour renforcer sa densité osseuse

Pratiquer une activité sportive régulière dès le plus jeune âge permettrait aux individus de doper leur densité osseuse, évitant ainsi de développer de l'ostéoporose en vieillissant, révèle une récente étude suédoise. Cette recommandation est d'autant plus valable pour la gent féminine, plus sujette à cette affection.

 

 De nombreux travaux scientifiques mettent en avant les bienfaits du sport pour la santé.

 

L'ostéoporose se définit par une diminution de la densité osseuse et des altérations de la micro-architecture des os. Cette affection, très courante, surtout chez gent féminine, croit avec l'âge. Ainsi, 70% des femmes de plus de 80 ans en souffrent, selon les chiffres de l'Inserm. Mais des chercheurs suédois ont peut-être trouvé un moyen de prévenir cette fatalité. D'après une étude parue récemment dans la revue International Osteoporosis Foundation, pratiquer activité sportive régulière dès le plus jeune âge permettrait aux individus (surtout de sexe féminin) de renforcer leur construction osseuse.  

 

Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs de l'Université de Lund ont suivi pendant sept ans 261 enfants inscrits dans quatre écoles différentes. En étudiant les données sur la masse, la structure et la force du tibia des participants, les scientifiques ont observé que les jeunes qui avaient pratiqué des activités physiques d'intensité modérée à élevée à raison de 3h30 par semaine dans leur établissement scolaire présentaient un tibia plus fort (+6,9 %) et plus épais (+2,5 %) que ceux qui ne faisaient que soixante minutes de sport par semaine. La densité osseuse de ces élèves était par ailleurs mieux partagée.

 

Cet effet bénéfique du sport n'a toutefois pas été observé chez les garçons. "Avant l’étude, ces garçons étaient habitués à des activités plus denses et plus fréquentes que les filles. Ce surplus d'exercice physique n'a donc pas engendré de modifications osseuses", justifient les chercheurs. Car "les résultats de précédentes études ont montré que l'augmentation de l'activité physique est associée à une plus grande masse osseuse et de force chez les adolescents". Ainsi "les résultats de cette étude soulignent spécifiquement les avantages de l'augmentation de la durée des cours d'éducation physique de l'école, en particulier pour les filles, au moment du développement des os", font valoir les scientifiques. Et de conclure: "l'optimisation de la masse osseuse et de la force chez les jeunes a un impact positif sur la santé des os et la prévention des fractures à l'âge adulte".

 

De nombreux travaux scientifiques mettent en avant les bienfaits du sport pour la santé. Une autre étude menée par des chercheurs australiens et britanniques recommandait une activité physique régulière pour compenser le "sur-risque" de décès lié à la consommation d'alcool. 

Please reload

retour en haut

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

​©2016 Bloom Pilates

identité visuelle & web design Laura Marqueyssat