BLOG

Arthrite : pourquoi sommes-nous si raides le matin ?

 

Une protéine anti-inflammatoire, qui travaille sur les articulations pendant le sommeil, laisse des traces au réveil.

Son nom nous fait penser à l’univers des super-héros, et pour cause, la protéine Cryptochrome est la kryptonite de l’inflammation. Influencée par notre système d’horloge biologique interne, elle sert à réprimer les voies inflammatoires qui affectent nos articulations touchées par l’arthrite. Son action a lieu pendant le sommeil et laisse des traces au réveil. C’est pourquoi le matin est un moment difficile pour les personnes souffrant d’arthrite.

 

 

 

Dans la revue scientifique The Faseb Journal, une équipe britannique de l’université de Manchester explique avoir décrypté ce mécanisme en observant une culture de cellules. Cette découverte ouvre la voie au développement de nouveaux traitements anti-inflammatoires, dont l’efficacité pourrait être accrue en travaillant sur le meilleur horaire d’administration.

Une inflammation nuancée

Les auteurs de l’étude sont parvenus à ces conclusions après avoir extrait des cellules du tissu articulaire de souris et d’êtres humains en bonne santé. Ces cellules sont sensibles au rythme circadien de 24 heures. Quand le rythme jour/nuit est perturbé, le gène qui produit la protéine Cryptochrome est "assommé", et l’inflammation augmente. Au contraire, lorsque les scientifiques ont administré des médicaments capables d’activer la protéine, l’inflammation a diminué.

L’horloge biologique et le rythme circadien ont donc une influence sur l’inflammation de l’organisme et sur les symptômes de l’arthrite. Cette étude, indiquent les chercheurs, nous rappelle que l’inflammation, généralement considérée comme chronique et fragile, peut être nuancée. "Les implications cliniques sont considérables", concluent-ils.

 

 

 

6 astuces pour réduire les risques d'arthrite

 

 

 

Les rhumatismes inflammatoires chroniques sont douloureux et handicapants. Modifier quelques comportements aide à les prévenir.

Il existe plus d’une centaine d’affections différentes regroupées sous le nom d’arthrite. Certaines sont légères, d’autres comme l’arthrite rhumatoïde, beaucoup plus handicapantes. Environ 650 000 personnes souffrent de ce type de rhumatisme inflammatoire chronique en France. Si dans certains cas, la cause est génétique, dans d’autres, elle peut être prévenue ou soignée en adoptant certains réflexes :

 

Le rôle clé de l’alimentation

Prendre soin de sa flore intestinale permet de limiter la douleur et l’inflammation liées à l’arthrite, rappelle le site américain Reader’s digest. Consommer des produits laitiers, des noix, de l’avocat et du saumon, limiter les sucres, et éviter certains médicaments, en particulier les antibiotiques, est très efficace. N’oubliez pas de vous hydrater tout au long de la journée car les cartilages des articulations sont composés à 70% d’eau.

Miser sur les bonnes vitamines

Les vitamines C et D aident les articulations à rester en bonne santé en favorisant l’absorption du calcium par les os. Si votre rythme de vie ou la météo de votre région ne vous permet pas de profiter souvent du soleil, consultez votre médecin pour discuter d’un éventuel complément alimentaire.

Surveiller son poids

Plus notre corps est lourd, plus les articulations souffrent et les risques d’arthrite augmentent. Contrôler votre tour de taille vous permettra de limiter le stress au niveau du cartilage et d’apaiser certaines douleurs.  

Limiter le tabac et l’alcool

Ne pas fumer, ou arrêter de fumer, réduit les risques de développer de l’arthrite ou aide à améliorer les symptômes déjà présents. L’alcool, tout comme le tabac, réduit l’absorption des vitamines par l’organisme et affaiblit le tissu osseux. Pour moins souffrir, il est préférable d’en consommer le moins possible.

Bouger en alternance

L’exercice vous aidera à contrôler votre poids et à renforcer les muscles qui soutiennent les articulations. Si possible, alternez des sessions d’exercices cardiovasculaires et d’exercices de musculation, chaque jour de la semaine. Soulever des poids léger, faire du Pilates, du yoga, pédaler, nager, s’étirer, faire du tai chi…vous avez le choix dans une large gamme de sports plus ou moins intenses. Veillez toutefois à bien vous équiper pour limiter les chocs et préserver les os.

Soigner ses blessures

Les traumatismes répétés sont très dangereux pour les articulations. Les danseuses et autres sportifs de haut niveau le savent, et c’est pourquoi ils prennent soin de leurs blessures. Laissez le temps à votre corps de guérir correctement et ne boudez pas la rééducation.

 

 

Please reload

retour en haut

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

​©2016 Bloom Pilates

identité visuelle & web design Laura Marqueyssat